Skip to content

Créer son cabinet de courtage

Checklist pour les futurs courtiers en assurance

 

 

En savoir plus

Les démarches administratives

 


Choisir votre statut juridique

Si vous vous lancez seul·e à votre compte, vous avez le choix entre :

  • l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée)
  • l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée)
  • la SASU (société par action simplifiée unipersonnelle).

Si vous montez le projet à plusieurs, voici les statuts adaptés :

  • la SARL (société à responsabilité limitée)
  • la SAS (société par action simplifiée).
statut juridique-1

Vous inscrire à l'ORIAS

Avant le lancement de votre activité de courtage en assurance vous devez vous inscrire au registre des intermédiaires en assurance auprès de l’ORIAS. 

Pour ce faire, il vous sera demandé de monter un dossier d’inscription qui comptera :

  • un extrait de Kbis ;
  • une assurance de responsabilité civile professionnelle ;
  • une attestation de garantie financière ;
  • les différents justificatifs de garanties financières ;
  • une copie de l’extrait de votre casier judiciaire (ce dernier doit être vierge).

Note : le montant de l’inscription s’élève à 25€ et doit être renouvelé tous les ans.

Les formations nécessaires

Le courtage en assurance est une profession réglementée qui demande un certain niveau de connaissance et/ou d’expérience. Pour vous lancer, voici les formations que vous devez avoir en poche.

formations

La formation pour exercer en tant que courtier

Pour exercer en tant que courtier en assurance il vous faudra cocher au moins l’une des trois cases suivantes :

  • L’obtention d’un diplôme, titre ou certificat mentionné sur une liste fixée par l’article A. 512-6 du Code des assurances
  • Une expérience professionnelle de 2 ans comme cadre ou 4 ans comme salarié ou non salarié, sur des fonctions de production, de gestion de contrats d’assurance ou de capitalisation dans une entreprise d’assurance, auprès d’un courtier, d’un agent ou d’un établissement de crédit
  • La réalisation d’un stage de 150h minimum au sein d’une entreprise d’assurance, d’un organisme de formation, d’un courtier ou d’un agent.

La formation continue obligatoire

Depuis 2019, la Directive sur la Distribution d’Assurance (DDA) a mis en place une formation continue obligatoire pour les intermédiaires en assurance pour

  • renforcer ses connaissances et compétences en matière d’assurance
  • se mettre à jour sur les sujets d’actualité et les dernières réformes en vigueur
  • améliorer sa relation client et son développement commercial.

Cette formation s’effectue sur 15 heures, tous les ans.

Elle peut être suivie en ligne, via un organisme de formation et être proposées sur-mesure selon les besoins de celui ou celle qui la suit.

Les choix financiers et commerciaux

 


Votre business plan

Comme dans tout démarrage d’activité qui se respecte, l’élaboration d’un business plan solide et mûrement réfléchi est une étape cruciale.

Pour cela, il vous faudra un dossier complet qui intègre :

  • la présentation et la structure de votre projet
  • une étude de marché bien ficelée 
  • l’organisation de votre activité (local, logiciels informatiques, etc.)
  • les éléments externes de l’entreprise (compagnies d'assurance partenaires, etc.)
  • le prévisionnel financier
  • le rachat ou non d’un portefeuille clients : dans le monde du courtage, il est courant de démarrer son activité en rachetant le portefeuille d’un confrère ou une consœur. Pour l’estimation et l’acquisition de votre futur portefeuille, il existe de nombreux acteurs qui vous accompagnent pour faire le meilleur choix, au juste prix.

business plan

Votre stratégie commerciale

L’élaboration de votre stratégie commerciale est un point de clé pour le lancement de votre activité. Comment allez-vous générer vos leads ? Les traiter puis les transformer ?

Voici des pistes de réflexion pour la mise en place de votre stratégie.

Je génère et traite mes leads

  • Je cultive mon réseau professionnel pour avoir un maximum de prescripteurs locaux
  • Je travaille ma présence digitale : site web, Google My Business, pages sur les réseaux sociaux
  • Je construis une communication efficace
  • Je mets en place des formulaires web pour que l’on me contacte facilement
  • J’effectue le recueil des besoins.

Je transforme mes leads

  • "J'ouvre des codes" auprès des compagnies d'assurance pour être autorisé à distribuer leurs produits
  • Je compare précisément les offres
  • J’élabore mes propositions
  • Je relance efficacement
  • Je gère la souscription.

Les outils indispensables

 


Des outils standard et d'autres propres au métier de courtier

Avez-vous pensé aux incontournables pour démarrer votre nouvelle activité dans les meilleures conditions ?

  • Ordinateur portable et bonne connexion internet, check.
  • Adresse mail professionnelle, check.
  • Téléphone professionnel et / ou application de téléphonie en ligne, check.

Et qu’en est-il de ces outils, propres au métier de courtier en assurances, qui vous épauleront au quotidien ? 

  • CRM pour centraliser vos informations client
  • Formulaire et outil d'e-mailing client pour générer du business
  • Catalogue des produits compagnies centralisé
  • Comparateur d'offres et éditeur de devis
  • Editeur de documents réglementaires
  • Outil de signature électronique
  • Espace client

Lya regroupe tous ces outils en dans un seul logiciel spécifique 

Lya Courtage, c’est la rencontre entre l’intelligence artificielle et l’humain. Véritable appui pour le démarrage de votre activité, Lya Courtage centralise vos informations, organise l’activité de votre cabinet, vend efficacement les produits d’assurance, respecte la conformité en vigueur et fluidifie la relation client.

À Lya les tâches administratives et automatiques ; à vous le conseil client et le développement de votre activité !

benefice1-1

Envie d'en savoir plus ?

 

Contactez-nous