Et si vous deveniez actionnaire de Lya Protect ?

Après avoir présenté notre projet, plusieurs courtiers nous ont proposés d’investir dans Lya Protect. Nous avons donc décidé de créer une société holding financièrement autonome (Holding Lya) afin de réunir les investisseurs courtiers d’assurance le désirant au sein d’une même entité juridique permettant la première prise de participation au sein du capital de Lya Protect.

 

Notre objectif est de lever un montant total de 500 000 euros dont un minimum de 300 000 euros souscrits par la holding Lya. Notre campagne de levée de fonds via la holding Lya se terminera au 20 décembre 2019.

Pourquoi investir dans LYA ?

La pression réglementaire (DDA, RGPD, Auto-régulation, etc…), l’arrivée d’acteurs 100% digitaux et les évolutions d’usage des technologies du numérique par le grand public imposent aux courtiers d’assurance d’évoluer. Mais les courtiers d’assurance indépendants ne pourront pas le faire seuls.

Co-construire une réponse innovante à la digitalisation de votre métier.

Après 15 ans d’expérience au sein du courtier grossiste APRIL en tant que directeur des systèmes d’information et directeur technique, les fondateurs ont une forte expérience et une légitimité à développer ce projet en défendant une conviction forte.

S’allier pour trouver le meilleur équilibre entre le digital et le conseil humain à forte valeur ajoutée.

En s’appuyant sur un collectif de courtiers, LYA défend son indépendance vis-à-vis des compagnies et grossistes d’assurance.

Sauvegarder votre indépendance avec une place de marché totalement ouverte.

1

Obtenir le dossier d’investissement après avoir signé un engagement de confidentialité

Ce dossier comprend les éléments suivants :

– Deck (présentation détaillée du projet)
– CV des dirigeants
–  Kbis
– Business plan (mémo projet détaillé)

A réception du dossier d’investissement, si l’intérêt est confirmé vous demandez l’accès au dossier complet :

Accès aux documents suivants :

– Pacte d’actionnaires
– Statuts Holding Lya
– Statuts LYA Protect
– Détails de l’opération

2

3

Ensuite, si vous souhaitez nous rejoindre, vous signez une lettre d’engagement de prise de participation, vous versez les fonds et vous signez le bulletin d’inscription.

Pour mémoire, l’augmentation de capital projetée a été décidée sous réserve d’atteindre un seuil de 300 000 euros de souscription par la holding lya.  

Sous réserve de l’atteinte de cet objectif minimum, l’opération se réalisera.

Si tel est le cas, vous recevrez un bulletin de souscription, ainsi qu’un acte d’adhésion au pacte d’associés de la holding lya.

Vous verserez les fonds en conséquence de votre participation, selon les modalités précisées dans le bulletin.

Bienvenue dans l’aventure Lya !

 

FAQ

Quel est le montage juridique ?

Nous avons mis en place une Holding intermédiaire, dédiée aux premiers besoins de financement externe du projet Lya Protect, et dont l’unique objet est de souscrire dans Lya Protect, en contrepartie de l’émission d’actions nouvelles.

Quelle part du capital est ouvert à la holding d'investissement ?

Nous ouvrons au maximum 25 % du capital pour 300 000 euros d’apport.

Quel est le montant minimum pour investir ?

Le montant minimum d’investissement de 10 000 €.

Quel suivi de votre investissement ?

Soucieux de préserver une relation de confiance avec ses investisseurs dans les meilleures conditions, les fondateurs de Lya Protect misent sur la transparence durant toute la durée de l’investissement. Chaque investisseur recevra une newsletter trimestrielle avec l’actualité, un reporting financier, le suivi de la roadmap produit et les résultats commerciaux. 

Quelle influence sur la stratégie ?

La holding d’investissement aura deux représentants au Comité Stratégique de Lya Protect.

De quels avantages fiscaux puis-je bénéficier grâce à mon investissement?

Depuis le 1er janvier 2015, sous réserve de l’éligibilité de la holding lya, au regard des conditions en vigueur, vous bénéficierez des avantages fiscaux de réduction de capital à l’entrée, par souscription au capital d’une PME (actuellement, réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 18 %).